Environnement Voies "vertes"

On allait faire du jogging sur ce sentier ombragé Touzac-Puy l’Evêque 

Les chemins du Lot sont empruntés par les pélerins de St jacques mais aussi  empruntés par ceux qui veulent randonner au contact de la nature

Voies vertes=Bitumage sentiers

Devenu « Voie verte » 6M€ parait il … pour bitumer l’argent tombe du ciel, article

Courir sur bitume est traumatisant pour les genoux et la colonne.

Touzac-Puy l’Evêque: Avant bitumage

Même sentier: devenu voie Verte

Même sentier: devenu voie Verte

Projet de bitumage du sentier de mythique de Saint-Jacques de Compostelle.

Bouillac -Conques=> prolongation jusqu Cahors

Ce sentier est emprunté par pélerins et randonneurs depuis 1200 ans. Des milliers de personnes de toutes nationalités viennent chaque année pour marcher, traversent l’Aveyron, le Lot  et apprécient l’ombrage par canicule, pas pour faire du vélo sur bitume

On a vu en 2021 la conséquence des inondations en Allemagne et en France. Le risque inondation est le premier risque naturel en France et  les  dommages provoqués par les inondations sont de plus en plus importants, le bitumage est une des premières causes, magré cette connaissance, on transforme nos chemins en avenues bitumées

La disparation de l’espace naturel forestier, c’est aussi la transformation de beaux chemins étroits et ombragés (appréciés en période de canicule) en larges avenues appelées « Voies vertes » ou « Vélo route ». Photo ci-contre section chemin de St Jacques

Ces travaux sont réalisés à cout de millions d’Euros pris sur un déficit abyssal et cout 22M€ (prolongation vers Cahors) selon ce Lien

Faire du vélo justifie til la transformation de chemins étroits en avenues bitumées? Velo-route sur Puy l’Evêque ci-dessous

En bordure du chemin entre le Lot et la D19, Castelfranc-Luzech,  forêt enlevée sur plusieurs mètres de largeur, peut être le début du projet de continuation de la « Voie Verte velo-route » , c’est  à dire transformation du sentier en large  avenue bitumée comme cela a été fait entre Touzac et Puy l’Evêque .

Il y a le projet est de continuer cette voie  jusqu’à Cahors et même jusqu’à Conques (bitumant ainsi le chemin de St Jacques de Compostelle). Des milliers de touristes/pélerins  parcourent ce chemin mythique et nos étroits sentiers ombragés, ils ne viennent pas pour marcher sur bitume 

On peut avoir mal au dents des semaines sans  avoir un dentiste..désert médical. A Puy l’Eveque une maison de santé a fermé avant son ouverture , des horaires  bus non synchronisés avec le train et tellement cher qu’on ne les prend pas,  mais des crédits sans limite pour bitumer les chemins