Nature Climat

Le noyau de la terre est  à 5500°C, la Terre émet  une  énergie du aux désintégrations radioactives du noyau et à la cristallisation du noyau. La chaleur émise par la Terre est  chiffrée à 90mW/m2 soit 46TW  (1TW=1012watts) pour l’ensemble de la planère. Le rayonnement solaire est composé d’UV, visible, infra rouge.. On estime la puissance à 175 PW (1PW=10 15 watts).  30% de ce rayonnement est réfléchi absorbés, 70% absorbé et réémis sous forme d’infra rouges. La  partie absorbée par l’atmosphère augmente sa température et caractérise  l’effet de serre du à la présence de  CO2, CH4, etc. Graphe ci-dessous Correlation entre augmentation de CO2 et Température de la Terre

Sans effet de Serre , la température de la Terre serait de -18°C. Le fort effet de serre sur Venus entraine une Température de 450°C. Les émissions mondiales de CO2 liées aux activités humaines atteignent 30GT/an. On note la corrélation entre l’augmentation de température et les activité anthropomorphiques.

Il y a eu dans le passé des changements climatiques importants et 5 extinctions de masse connues. Les voyages géologiques permettent de remonter dans le passé et voir les traces d’espèces disparues.  Image: Pas de dinosaures (Aveyron)  lors d’une rando dans les grands causses cherchant les traces d’ espèces disparues

Extinctions de masse

  • -440Ma Ordovicien-Silurien Extinction 86% des espèces:.
  • -365Ma Devonien  Extinction 75% des espèces
  • -252Ma Permien-Trias Extinction 96% espèces marines et 70% des espèces terrestres, la terre resta stérlie pendant 20Ma.
  • -210Ma Trias-Jurassique Extinction 70% des espèces:
  • -65Ma Cretacé-Cenozoique   Extinction appelé aussi K/T Crétacé Teriaire : 70% des espèces 
  • 20XX ..2XXX  Holocene..       Extinction en cours:   68% des animaux sauvages  en 50 ans   selon WWF et Document National Geographic 

PETM: Changement climatique: Paleocène-Eocène Maximum Thermique

Il y a 56Ma, les  températures mondiales ont augmenté de plus de 6 °C,. Les concentrations atmosphériques de dioxyde de carbone (CO2) ont augmenté, entraînant une élévation de la lysocline avec un pic au PETM, allant vers + 12°C. Schéma: Après ce pic, la température a continué à augmenter jusque Eocène maximum

Une  hausse du niveau des mers et un réchauffement des océans  s’est produit..

La  transition Paleocène Eocène se caractérise par la disparition de foraminifères, coraux mais semble avoir affecté peu la vie terrestre. Il y a eu cependant des  changements d’espèce, cette transition n’est pas répertoriée en tant qu’extinction de masse. 

Le changement climatique produit il y a 56 millions d’années à la transition du Paleocène et Eocene s’est caractérisée par de fortes pluies dans un climat chaud causant la dissolution des roches calcaires déposées au Jurassique. Les argiles et oxydes de fer se sont concentrés pour former  des cuirasses ferralitiques  Details  Page-Geologie=>  Enquête géologique Floressas   Voir aussi Sortie geologique Floressas

Ce changement climatique est associé à des relevés montrant une émission de CO2 de 2000GT en 4000 ans . Actuellement l’émission des activités humaines est de 9,8GT/an soit 40000Gt en 4000 ans.  Photo Ci-contre: Cuirasses ferralitiques de Floressas.

On trouve d’autres traces de ce climat chaud et humide, que ce soit en Lot et Garonne ou les gisements de fer de Bouriane .  

Cuirasses ferralitiques : ce sont des roches rouge/brunes se formant par altération d’argiles dans un climat  chaud et humide. Il concerne des sols comportant  des hydroxydes de fer ou d’aluminium C’est  le fer oxydé qui donne la couleur rouge. On y trouve aussi de la kaolinite. 

De nombreux changements de climat sont  liés à la tectonique

la Terre est inclinée de 23,5degrés sur son axe, la fonte des glaciers du au réchauffement  peut arrêter le Gulf Stream qui donnerait un climat canadien en hiver (Bordeaux est à la latitude de Montreal) et  aussi modifier cet angle et amener des  répercussions climatiques 

La trajectoire de la Terre autour du soleil est une ellipse de faible excentricité . 1)  L’attraction gravitationnelle des autres planètes tend à déformer cette ellipse sur des cycles de 100000 anss.         2)  L ‘angle formé par la direction des pôles et celle de la normale au plan de l’écliptique n’est pas constant. Il varie entre 22° et 24,5° suivant une période de 41.000 ans.  3) Mouvement de précession (comme une toupie) L’axe de rotation de la Terre balaie un  cone qui  varie avec un cycle de  de 26.000 ans. les variations de l’inclinaison  et précessions orbitales affectent le plus la  quantité de rayonnement reçue pour une saison donnée.

Les périodes glaciaires correspondent à une excentricité de l’ellipse faible (presque circulaire) avec une inclinaison minimale, il en résulte des saisons moins marquées

Les mesures des  isotopes de l’oxygène dans la  calcite : CaCO3 des coquilles de foraminifères permet de connaitre le volume de glace en fonction des ages. La proportion d’O18 est plus importante en période glaciaire

Ces périodes avec plus d’ O18 et sont correlées avec les variations de l’orbite terrestre.  Les variations d’orbite  font varier le flux solaire reçu et expliquent les glaciations 

Le niveau de la mer il y a 18000 ans était 150 mètres plus bas

L’activité humaine ne menace pas la vie. Elle  existe dans des lacs acides, dans les océans à  forte pression  et  près des fumeurs noirs à 350°C , sans oxygène (ex: microbe du tétanos , les cyanobactéries  existent depuis 3,5Ga et par  photosynthèse produisent de l’oxygène

Depuis 1/2 milliard d’années, la vie a connu   5 extinctions. Le rythme actuel de disparition d’espèces correspond  au début de la 6 ieme extinction 

La vie continuera avec ou sans l’espèce humaine